FR EN

ARCANGELO CORELLI, L'ANGE DE L'ARCHET

 

Arcangelo Corelli (1653 – 1713) & Giovanni Reali (1681 – 1751)

 

Domitille Gilon & Louis Creac'h: violons
Gulrim Choi: violoncelle
Damien Pouvreau: théorbe & guitare
Thomas Soltani: clavecin & orgue

 

Sonates opus 3 & 4 pour deux violons et basse-continue

 

Quoi de plus naturel pour un violoniste que d'immortaliser l'interprétation d'une oeuvre d'Arcangelo Corelli, il maestro famosissimo di violino?
Et quoi de plus logique pour un musicien que de vouloir également rendre hommage à Giovanni Reali, un compositeur qui appréciait Corelli au point de lui dédier tout un opus de son oeuvre?

 

La notion de musique de chambre prend tout son sens à la lecture de la partition, d'une telle perfection qu'il est impensable d'imaginer deux musiciens qui ne seraient pas en totale osmose dans la manière de chanter et d'ornementer. Parfois basses et dessus se rassemblent pour danser la gigue ou la gavotte, avec une précision et une virtuosité exigeant du continuo une grande finesse et beaucoup d'agilité.

 

Sensualité, danse, intimité, tendresse ou passion, il est impossible de décrire d'un seul mot la beauté de la musique d'Arcangelo Corelli, l'un des compositeurs italiens les plus marquants de son époque, dont l'oeuvre a toujours été considérée comme la quintessence de la musique italienne.

 

Enregistrement pour le label Aparté, parution le 24 septebre 2013

<<Retour